Mort du comédien Claude Rich, à 88 ans

Ausiliatrice Cristiano
Agosto 2, 2017

"Le cinéma m'apporte beaucoup, mais le théâtre, c'est le vrai métier de l'acteur ", observait-il.

Il a su marquer plusieurs générations grâce à ses interprétations diverses et variées: le comédien français Claude Rich nous a quittés, le 20 juillet dernier, âgé de 88 ans. Parmi ces derniers, les emblématiques "Tontons flingueurs", où il incarnait le futur gendre de Lino Ventura. Claude Rich, connu pour avoir tenu le rôle de Panoramix dans Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre ou encore pour celui d'Henri dans Lady Grey (2014) est décédé des suites d'une longue maladie dans son appartement parisien. Voici cinq films à voir ou revoir pour commémorer sa mémoire.

Rich, marié avec la comédienne Catherine Rich avec qui il a eu deux filles, Delphine et Natalie, est aussi l'homme des grands hommes: sa contribution au registre historique est importante. Acteur populaire il a joué dans de nombreux films et pièces de théâtre. Un talent récompensé en 1993 par un César du meilleur acteur, pour son rôle de Talleyrand dans Le Souper. D'abord employé de banque, à la fin des années 40, il entre au Conservatoire national d'art dramatique aux côtés de Rochefort, Marielle et Belmondo.

Claude Rich a laissé son empreinte dans le cinéma à travers de grands films ou même des comédies cultes, avec des personnages de jeunes premiers, d'homosexuels assumés, de figures de l'aitorité ou encore de druide et d'aristocrates. Catholique convaincu, il confessait avoir rêvé de jouer Charles de Foucauld (moine français mort en 1916) dont il a longtemps gardé la photo dans son portefeuille en raison de "son besoin d'absolu ". C'est sa fille, Delphine Rich, qui l'a annoncé ce vendredi à l'Agence France-Presse. Une formation qui lui permet d'être remarqué par René Clair et d'obtenir son premier rôle dans Les Grandes Manœuvres (1955). En 1975, il se lance dans l'écriture avec "Le Zouave ". Il a ainsi été l'inspecteur Bonny dans "Stavisky " (1973), l'interprète inoubliable du "Crabe-tambour " (1977), un salaud dans "La guerre des polices " (1980) et un aristocrate des faubourgs dans "Le Colonel Chabert " (1994).

Altre relazioni OverNewsmagazine

Discuti questo articolo

SEGUI I NOSTRI GIORNALE